AVANT-COURSE AUTRICHE 2021: tout ce que vous devez savoir

Après un Grand Prix de Styrie remporté par Max Verstappen, la Formule 1 reste au Red Bull Ring, dans le cadre du GP d’Autriche. Voici ce que vous devez savoir de cette course.

Et si le GP d’Autriche nous donnait un meilleur spectacle?

Si le Grand Prix de Styrie, dimanche dernier, manquait d’action, on pourrait peut-être s’attendre à un scénario différent, lors de Autriche II. Lors de la première épreuve du programme double au Red Bull Ring. Max Verstappen l’a dominée sans avoir eu la moindre compétition. En effet, le pilote néerlandais a terminé à plus de 35 secondes de Lewis Hamilton, même si ce dernier s’est arrêté dans les derniers tours pour obtenir le meilleur tour.

Pour ce weekend, il y aura un changement notable: le type de pneus. Pirelli, fournisseur pneumatique officiel de la Formule 1, apportera des trains plus tendres que l’épreuve de Styrie. Les pilotes chausseront des gommes C3 (dur), C4 (médium) et C5 (tendre).

Pourrait-on voir une course à deux arrêts? La semaine dernière, les écuries ne voulaient pas utiliser les tendres, car cela aurait été impossible de compléter les 71 tours avec un seul arrêt. Avec des pneus plus tendres, les pilotes vont utiliser la C4, qui était la gomme la plus tendre durant Autriche I et qui deviendra la médium.

Et la météo?

La météo dans les vallées de Spielberg est parfois imprévisible, mais, le weekend dernier, aucune trace de pluie ne fut présente sur le Red Bull Ring. Pourtant, les prévisions étaient claires. Malheureusement, rien.

Pour cette fin de semaine, les prévisions météo sont les mêmes: du temps nuageux, avec 20% de risques d’averses (vendredi et samedi). Pour la journée de dimanche, ce serait encore un ciel couvert de nuages, mais avec 40% de risques de pluie, avec des averses pouvant possiblement tomber entre 14:00 et 17:00 (heure d’Autriche).


Réplique de Mercedes contre Red Bull?

Après avoir vu Max Verstappen et Red Bull monter sur la plus haute marche du podium, Mercedes veut revenir plus fort, lors du Grand Prix d’Autriche.

Lewis Hamilton et Valtteri Bottas ont respectivement fini deuxième et troisième, mais aucun des deux n’a pas rivaliser contre Verstappen. Comme les écuries ont obtenu toutes les données possibles au cours du GP de Styrie, les champions en titre pourront corriger le tir et battre Red Bull sur leur propre terrain.

Actuellement, Verstappen mène le championnat des pilotes, avec un écart de 18 points devant Hamilton, alors que Red Bull est en tête chez les constructeurs. Or, pour tenter de se rapprocher de leurs adversaires, Mercedes va profiter du fait que le train de pneus C2 (durs), avec lequel Verstappen a été excellent, ne sera pas utilisé pour le GP d’Autriche.

Est-ce que cette course sera la suite de la domination des Taureaux rouges, ou bien le début du retour en force des Flèches d’argent?


Jour de rédemption pour George Russell?

George Russell pensait se diriger vers l’obtention de ses premiers points avec Williams, mais un problème avec le groupe propulseur a ruiné ses chances, le forçant à abandonner.

Depuis qu’il est en Formule 1, le jeune Britannique a été malchanceux (*tousse* Grand Prix de Sakhir 2020) et a commis des erreurs qui auraient pu lui permettre de se retrouver dans le top 10 (*tousse encore* Imola 2020). Lors de la dernière fin de semaine, les espoirs de points étaient bel et bien réels.

En effet, Russell, parti dixième avec un choix de pneus gratuit (il s’était qualifié onzième, mais Yuki Tsunoda fut pénalisé), roulait en huitième place, jusqu’à cet ennui de fiabilité. Heureusement, avec ce qu’on a vu, peut-être que le numéro 63 pourra amener la Williams dans les points pour la première fois depuis le Grand Prix d’Allemagne 2019 (P10 de Robert Kubica).


Le circuit

Le circuit Red Bull Ring possède quatre kilométrages d’asphalte et contient seulement dix virages. Il est identifié comme l’un des circuits le plus rapides de la compétition. Le circuit est situé dans les Alpes autrichiennes, dans la région de la Styrie, et proche de Spielberg. Les prises de vue de vidéos et de photos sont absolument magnifiques, grâce au décor montagneux et de l’énorme taureau Red Bull, que la marque de boisson énergisante a fait construire lorsque Dietrich Mateschitz a pris possession du circuit, en 2008.

Laisser un commentaire